Souvenirs du Maroc

1000km fait en 1 jour, ou 2j à essorer les crampons dans la boue ? racontez-nous.
Répondre
Auteur
Message
Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Souvenirs du Maroc

#1 Message par Maxou » 28 nov. 2019, 17:37

Au hasard d'un fond de tiroir, je suis retombé sur un petit calepin sur lequel j'avais consigné mon 1er voyage en moto au Maroc.
C'est toujours un plaisir de relire ses pérégrinations et autres anecdotes. A mon retour j'ai fait un CR sur l'ancien forum, à tout jamais perdu.

Cette aventure, car pour moi s'en était une, remonte au début de la présente décennie et je me rends compte que les choses ont évolué à vitesses grand "V". Parmi lesquelles le nombre sans cesse croissant de stations essence, les routes goudronnées qui relient maintenant des bleds jadis complètement paumés, l'arrivée du wifi dans la moindre auberge, etc.
Le GPS n'était pas encore très usité et surtout les traces encore peu courantes... (Nan Bébert, je n'ai pas dit :" les traces de courante" !)

A cette époque je ne comptais qu'une seule expérience de roulage dans les milieux désertiques. Cela remontait à l'année précédentes où avec Le Jardinier, Chibani et TRS on s'était aventuré dans le désert Tunisien.
Et depuis ce moment là, je n'ai fait que rêver du Maroc et de ses grands espaces sableux à perte de vue.
Pendant l'hiver je me suis mis en relation avec 2 motards qui comme moi, rêvaient de partir au Maroc; mais on verra plus loin que nous ne rêvons pas tous des mêmes délires....

On est donc début Mai. Ce samedi j'enfourche ma vaillante RD04, pour traverser le Vercors et descendre direction plein Sud. A cette époque il n'y a plus de liaison bateau depuis Séte pour le Maroc et une seule destination Tanger. Il faut donc embarquer à Barcelone, que je rallie en 2 jours. A mi-parcours sur une aire d'autoroute j'ai retrouvé et fait la connaissance de mes 2 compères d'aventure. Les premiers roulages ensemble seront annonciateurs de ce qui m'attend....

Aprés 2 jours sur un rafio pourri, on fini par arriver en vue du port de Tanger. J'ai occupé le temps de la traversée en discutant avec d'autres motards; je quémande des infos, plein d'infos à qui veut bien. J'écoute l'expérience des autres, je questionne, je me renseigne. Les motards sont très sympa et ne tarissent pas de conseils. Mais attention, je le saurai plus tard, parfois une année plus tard. Il y a à boire et à manger dans ce qu'on me dit et trop novice pour faire le tri je gobe.
Ainsi un trio de motards me met en garde : "le Cirque de Jafar, ne t'y aventure surtout pas si tu es sujet au vertige; y'a une de ces falaises..." Rallier Merzouga à Zagora : "oublies tout de suite mon gars. Ce n'est pas possible en une seule étape; trop long", trop inhospitalier.
Heureusement un duo de Suisse-Allemands me tuyaute sur le col du Tizi 'n Tazazert. J'en ai entendu parlé sur le forum, mais parait que c'est quelque chose... Je verrai bien (Ah ça pour voir, j'ai vu : Veni, vidi, vici !)
Du coup mes compères eux ne sont plus du tout sûr de vouloir se frotter aux pistes. On en discute très sereinement et d'un commun accord, on décide que chacun fera son chemin.

On débarque à Tanger et tout de suite on descend sur Rabat, on l'un deux à réservé une nuit dans un ryad; bonjour le prix !

Mardi 10 Mai

en cours
Modifié en dernier par Maxou le 28 nov. 2019, 18:00, modifié 1 fois.
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Le prof
Chemin forestier
Chemin forestier
Reactions :
Messages : 745
Enregistré le : 18 sept. 2018, 21:47
Département : 34 Hérault
Localisation : Montpellier
Moto : Africa Twin Adventure Sport 2019

Re: Souvenirs du Maroc

#2 Message par Le prof » 28 nov. 2019, 17:47

Vivement la suite !

Thierysp
Genoux au sol
Genoux au sol
Reactions :
Messages : 318
Enregistré le : 04 janv. 2018, 18:22
Département : 69 Rhône
Localisation : banlieue de Lyon
Moto : Transalp 87 à 96 600
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#3 Message par Thierysp » 28 nov. 2019, 18:05

Y allant depuis 1991 pour la première fois et très régulièrement depuis, je suis curieux d'avoir un autre point de vue. Mais, faut aussi parfois le faire vis à vis de l'évolution de notre société.
Le plus gros changement là bas c'est dans le Sud en direction de la Mauritanie pour mon expérience.

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#4 Message par Maxou » 28 nov. 2019, 18:20

Mardi 10 Mai
Le petit déjeuner est copieux (heureusement, avec le prix qu'on a payé !)
Dernière discussion avec mes déjà 2 ex-compères. J'ai leur itinéraire sur papier en poche. Cela me permettra le cas échéant de les croiser quelque part et de faire un nuit étape avec eux.... enfin peut être.

A 9h30, moto chargée, chaîne graissée, je décolle.
Direction Midelt. Pour cela je vais quand même devoir me taper une matinée d'autoroute : Rabat > Meknés et ensuite la 2x2 voies jusqu'à Azrou.
De là, la route monte en altitude. A mon grand étonnement je vois sur le bas côté de la route une barrière à neige. Il faut dire que sans s'en apercevoir je suis déjà à plus de 2000m d'altitude. Tout est nouveau pour moi. Mes repères ne sont plus.. tout est différent.
J'arrive à l'entrée de la forêt des Cédres avec plein de singes; surprenant.
Je ne peux pas résister à la première piste qui s'offre à moi; trop envie. Cette piste que je reprendrai quelques années plus tard avec Bro7 et Denis en 4x4. Mais pour l'instant, c'est nouveau pour moi. Je ne sais même pas où je vais, mais c'est grisant. Personne, je suis seul, je roule tout mon saoul; bon Dieu que c'est bon.
Mais c'est pas tout cela, il me semble que ma direction n'est pas celle qui conduit à Midelt. Alors je bifurque, mais c'est pas un problème, à une piste, succède une autre piste. Et ce sera comme cela jusqu'au soir où j'arrive en vue de Midelt.
Je sors le Guide du Routard. Hé oui à défaut d'autres informations j'ai pris le plus courant. Et tandis que je m'achemine vers l'hôtel Atlas (1er prix du Guide) un jeune m'aborde et me demande où j'ai décidé de passer la nuit.
Finalement sans trop de mal il me convint de le suivre, jusqu'à chez une famille de Berbére qui me propose le gîte et le couvert.
Avant de passer à table, je vais flaner dans le souk. J'adore l'ambiance qu'il règne dans ces endroits. Je me délecterais d'un jus d'orange pour la somme astronomique de..... 30 centimes d'euro. Du coup je m'en rebois un. Quelques provisions pour le lendemain, bouteilles d'eau et petit en-cas. Et je rentre.
Avec cette famille berbère, on bavardera autant que la barrière de la langue le permette et puis c'est dodo. D'abord parce que cette 1ére journée m'a un peu crevé, mais surtout que demain c'est.......le Cirque de Jaffar au programme et sa fameuse falaise....
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#5 Message par Maxou » 28 nov. 2019, 18:31

Mercredi 11 Mai (hé oui le lendemain du mardi 10, c'est le 11. C'est comme cela et j'y peux rien)
Je vous livre les remarque consignées dans mon calepin, le soir à l'étape.
Je quitte donc Midelt à destination de Tinhir à 9h (et oui qui veut voyager loin décolle de bonne heure....).
Je trouve sans trop de difficulté la route qui conduit à la piste du Cirque de Jaffar. Il n'empêche que je manque cruellement d'expérience, alors tous les 5 km ou dés qu'il y a une bifurcation, je demande mon chemin.
Je me retrouve donc sur une piste qui grimpe à flanc de coteau; piste terre/cailloux. Et comme je balise de crever, je roule prudemment sans mettre au supplice mes K60, dont je n'ai aucune idée de leur résistance sur la piste. Un achat complètement au pif (quand je vous dis que je manque de repère).
Je passe un petit Col, je m'arrête pour discuter avec un berger. La piste redescend et là je découvre les fameuses falaises !!!!! Bon trés vite je me rends compte que je me suis fait endormir pas le trio de motards. Tu parles de falaise ! Tout juste un morceau de route avec l'accotement empierré. Pas de quoi arrêter un Vertocomicorien adepte des sentes autrement plus vertigineuses de son pays natal. Bref n'épiloguons pas.
J'avance en me délectant du paysage, mais horreur.......

Devant moi la piste est coupée. Coupée par un torrent qui a du descendre de la montagne et qui est maintenant à sec. Mais que fait la DDE ? 'Culés.
Bon je béquille la moto et je vais voir cela de plus prés.
Bon, ben y'a rien a faire, ça ne passe pas. Ravine en travers de la route, profonde de 2 bons mètres.
A ce moment précis je suis incapable de discernement(c'est cela aussi le manque d'expérience). Je vais devoir faire demi-tour... ce serait con.
Je pose un cul sur le bord de la piste et je regarde. Peu à peu je retrouve mes esprits : et si je quittai la piste ? Je descends dans le rampant, oui mais la moto chargée fait bien 230 kg.... et puis plus bas c'est comment le terrain ? Faudrait pas que je descende et que finalement je sois contraint de remonter; car est-ce que j'arriverai à remonter ?
Alors je regarde, je scrute le sol. Bah c'est pas si mauvais que cela.... et puis aprés tout c'st une moto TT. Je visualise mon parcours, comme un slalomeur les portes entre lesquelles il va passer : je descends là, je tourne autour de ce bloc, je traverse l'oued à cet endroit.... Aller bouge toi on gars, on y va !
Finalement piano, je me sorts de ce get happen. Mais du coup je me trouve en face d'un raidillon pour rejoindre la piste. Et je suis pas du tout sur de pouvoir le gravir... c'est encore pire que tout à l'heure.

Mais je suis encore un "bleu". Je sous estime les capacités de franchissement d'une AT. C'est moi le maillon faible, pas la moto.
Tout content, je poursuis cette belle piste au milieu des cèdres dont beaucoup sont secs sur pied. La faute aux familles du coin qui pour se chauffer montent sur les cèdres et coupent leurs branches se qui entraîne la mort irrémédiable de l'arbre.
Finalement la piste rejoint une route toute nouvellement gravillonnée. C'est certainement très bien pour les locaux, mais moi je peste de rage. Je suis venu pour bouffer de la piste et celle de ce matin 42km m'a tout juste ouvert l’appétit.

Plus loin ça se corse. Il y a une déviation pour cause de barrage en construction. Une déviation, oui, mais vers où ? Personne ne sait me dire et très vite je comprendrai que les autochtones n'ont aucune notion des distances exprimées en km (qu'on se le dise). Je m'arrête pour prendre un auto-stoppeur ce qui me rassure un peu sur la direction. Finalement je retrouve une route qui à droite monte sur Imilchil. Pour ma part je pars à gauche direction Agoudal. Je croise une horde de motards espagnols suivie de leur 4x4 d'assistance. C'est vrai qu'à côté je fais un peu "pauvre".
Je tire sur Tamtatouche et de là les Gorges de Todra que je retrouve; j'étais déjà venu lors d'un voyage précédent au Maroc.

De là je gagne Tinhir. Et vous connaissais la suite..... je sors le Guide du Routard et cherche l'hébergement 1er prix. Je me retrouve dans une maison avec plusieurs chambres. C'est propre et sympa; pas cher, mais ils ne proposent pas de repas.
Une bonne douche (compris dans le pris de la chambre, pas comme la veille où elle était en supplément) et je sors pour visiter la ville et son souk. La moto a trouvé refuge dans la gendarmerie du coin; c'est sympa.
En ville je me fais abordé par un Marocain qui me parle de Montpellier, mais pas sûr qu'il y ait mis les pieds un jour. Il me conseille un petit resto et me guide. Un rsto où il n'y aura rien dans l'assiette, par contre lui à manger gratos (quand je vous dis que je manque cruellement d'expérience).
Du coup 1h plus tard je suis de nouveau attablé au milieu du souk cette fois, avec un sandwich à la merguez pour la modique somme de ................1€. Et je me régale.
Achats de bouteilles d'eau et au dodo.
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#6 Message par Maxou » 28 nov. 2019, 19:09

Jeudi 12 Mai De Tinhir à Merzouga

Si aujourd’hui je suis capable de me bouffer cette étape sans GPS en ligne droite à travers le Massif montagneux qui sépare ces 2 villes, à cette époque il n'en ai pas de même. Je vais donc prendre la RN goudronnée. D'abord parce que je n'ai aucune idée de la configuration du Massif montagneux devant moi et puis..... c'est tout.

à suivre
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Avatar du membre
Pti-ju
Relais
Relais
Ravines
Ravines
Reactions :
Messages : 3704
Enregistré le : 17 août 2015, 21:33
Département : 29 Finistère
Localisation : Quimperlé
Moto : Africa Twin 96/03 750 RD07a
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#7 Message par Pti-ju » 28 nov. 2019, 19:52

Génial ! §bave
Je sais ce que je vais lire dans mon lit ce soir !
On y va quand ? §siffle
§bise
"La plus grande gloire n'est pas de jamais tomber... Mais de se relever à chaque fois" Proverbe d'un apprentis marcassin
"La bave du marcassin, n’atteint pas le crado sanglier" Proverbe du maître phacochère

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#8 Message par Maxou » 29 nov. 2019, 07:45

Pti-ju a écrit :
28 nov. 2019, 19:52
Génial ! §bave
Je sais ce que je vais lire dans mon lit ce soir !
On y va quand ? §siffle
§bise
Ben quand ta mob est prête §mdr
Et puis surtout quand t'as trouvé un 4x4 pour l'assistance :roll:
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Avatar du membre
Ptiju0774
Chemin forestier
Chemin forestier
Reactions :
Messages : 699
Enregistré le : 29 juil. 2014, 21:38
Département : 07 Ardèche
Localisation : Aubenas
Moto : Africa Twin 93/95 750 RD07

Re: Souvenirs du Maroc

#9 Message par Ptiju0774 » 29 nov. 2019, 08:19

merci merci merci!!! ça fait tellement du bien de repnser au Maroc....même si j'y pense chaque semaine!!!
vraiment chouette de faire partager ce journal de bord!
"Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre à jamais" Gandhi.

Avatar du membre
Pti-ju
Relais
Relais
Ravines
Ravines
Reactions :
Messages : 3704
Enregistré le : 17 août 2015, 21:33
Département : 29 Finistère
Localisation : Quimperlé
Moto : Africa Twin 96/03 750 RD07a
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#10 Message par Pti-ju » 02 déc. 2019, 20:12

Bon la suite ? Faut finir ton cr mon gars, maintenant que t'as commencé !
"La plus grande gloire n'est pas de jamais tomber... Mais de se relever à chaque fois" Proverbe d'un apprentis marcassin
"La bave du marcassin, n’atteint pas le crado sanglier" Proverbe du maître phacochère

Avatar du membre
JLD80
Adherent
Adherent
Virage à plat
Virage à plat
Reactions :
Messages : 2447
Enregistré le : 26 oct. 2013, 16:55
Département : 80 Somme
Localisation : Somme
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Africa Twin Adventure Sport 2018

Re: Souvenirs du Maroc

#11 Message par JLD80 » 03 déc. 2019, 06:53

§+1

Avatar du membre
Roro84
Grande courbe
Grande courbe
Reactions :
Messages : 83
Enregistré le : 05 déc. 2019, 12:15
Département : 84 Vaucluse
Localisation : Avignon
Moto : Africa Twin 96/03 750 RD07a
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#12 Message par Roro84 » 17 déc. 2019, 14:11

La suite la suite la suite §bravo

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#13 Message par Maxou » 17 déc. 2019, 17:11

Roro84 a écrit :
17 déc. 2019, 14:11
La suite la suite la suite §bravo
Mais j'avais tapé la journée suivante et là..... beug
Tout perdu
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#14 Message par Maxou » 17 déc. 2019, 17:45

Alors poursuivons

Jeudi 12 Mai. L'objectif du jour rallier Merzouga depuis Tinhir.
Je connais Merzouga et sa dune gigantesque, puisque quelques années auparavant j'ai gravi cette dune.... j'ai hâte de revoir ce décor fabuleux. Du coup à 8h30 je récupére ma moto dans l'enceinte du bâtiment de l'armée et je me mets en route.
Pour relier ces 2 villes aujourd'hui je ne m'y prendrai pas du tout de la même manière. Je n'hésiterai pas à suivre une ligne droite imaginaire à travers le massif montagneux ...... mais à cette époque....

Donc c'est par la route que je commence mon périple de la journée. Je fais tout d'abord le détours par Tinedjad...... la réalité crue du pays me saute aux yeux. Le long d'une petite route en bordure de la palmeraie je croise 2 femmes qui portent sur leur dos, d'immense ballot d'herbe et elles sont pieds nus. Un peu plus loin je m'arrête dans un petit "gourbi" pour resserrer ma colonne de direction. Arrivé à Erfoud je fais le plein et direction la RN702. A hauteur des carrières de fossiles je m'aventure dans le reg: les panoramas sont somptueux.
Mais soudain la RN 702 s'arrête nette, et les pistes de sable partent tout azimut. Quelle trace choisir ? Je pousse un peu plus, mais très vite je m'aperçois que je tourne en rond; bref je jardine.
Du coup retour sur mes traces et je prends la RN 13 jusqu'à Rissani et de là direction Merzouga. En chemin je prends une piste sur ma droite indiquant la dune à 14km. Ce sont mes premiers tours de roues dans le sable, depuis la Tunisie de l'an passé. Et..... je me rends immédiatement compte combien il est difficile de maîtriser la RD04 dans 15cm de sable quand on est novice. Je vais pas être fier sur cette piste que je fais en aller retour.
Arrivée à Merzouga, je sors le Guide du Routard pour voir quel hôtel choisir. Le premier choix n'est pas le bon : l'auberge est vide et le gars qui m'accueille ne veut pas ouvrir pour moi seul. Ce que je comprends parfaitement.
Le 2éme hôtel ne me dit rien qui vaille surtout quand je vois la couleur de l'eau de la piscine et de toute façon bien trop cher pour moi
Du coup je me retrouve à "La maison tradition" une petite auberge calée contre les premières pentes de cette gigantesque dune; 150 Dirahm (15€) en demi pension avec une chambre seule c'est dans mes cordes (tarif négocié, à l'origine le gérant voulait 200 Dirham).

Je dépose rapidement mes affaires et je pars à l'assaut du sommet de la dune; cela me prendra plus d'une heure tout de même. A la cime, une vue à 360°. Je reste un bon moment a admirer le soleil couchant avant de redescendre. Le gérant qui a suivi toute mon ascension confortablement assis dans sa chaise longue, m'offre le thé, stupéfait que j'ai pu gravir la dune jusqu'au sommet.
Hé oui mon gars, dans le Vercors on a pas de dune, (pas de pétrole non plus et ça c'est tant mieux) mais on randonne...on est pas des "quand même" !
On reste là, à palabrer sur l'évolution du Maroc en sirotant notre thé, jusqu'à l'heure du repas.
Je fais la connaissance de 3 Tchecs (qui a dit sans provision ?) venus jusqu'ici juchés sur 2 BMW chargées, mais alors chargées...
Après le repas nous auront droit à un petit concert très local, ma foi fort sympa.
23h il est temps pour moi de regagner ma chambre. demain une nouvelle étape m'attends. Et quelle étape.....
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#15 Message par Maxou » 17 déc. 2019, 17:59

Vendredi 13 (aîe) Mai : de Merzouga à Zagora.

Sur le bateau quelques jours plus tôt j'avais croisé 3 gars, ceux là même qui m'avait annoncé une route vertigineuse dans les gorges de Jaffar, qui m'avaient dit qu'il était impossible de rallier ces 2 villes en une seule étape.
Eux même on dû bivouaquer au milieu de nulle part, pour faire cette liaison.
Le futur m'apprendra que c'était 3 maîtres dans l'art du pipotage..... comme souvent dans pareil cas (ceux qui disent être revenu d'un monde lointain où il ne faut surtout pas s'aventurer seul...)

Donc ce matin, je regarde avec envie vers le sud et me dit que ce n'est pas pour moi; enfin pour cette année.
Du coup je rebrousse chemin par une partie de mon itinéraire de la veille.
Plusieurs fois je quitte ces longues bandes asphaltées pour me risquer sur la piste. J'avance tant bien que mal, mais dés que tous reliefs autour de moi disparaît et me laisse seul au milieu d'un désert plat comme la main, sans point de repère, sans GPS avec une multitude de traces au sol, je préfère bien malgré moi, jouer la sécurité et rebrousser chemin.
Je sais qu'à ma droite il y a une fameuse passe : la passe de M'Ahrech. J'ai vu des photos magnifique de cet endroit sur Google Earth et je rêve là encore de le découvrir de mes propres yeux. Las, ce ne sera pas pour cette fois.
Pour me diriger, je me sers de ma carte Michelin beaucoup trop imprécise. Mais finalement à un moment je ne tiens plus. Une piste mi caillouteuse, mi sable biuen marquée au sol démarre sur ma droite, je la prends. Quelque chose me dit que là bas tout au bout de cette piste il y a Zagora.
Mon intuition sera la bonne. Cà y est je la tiens ma piste; je suis sur une piste une vraie, en plein milieu de nulle part (enfin je le crois). Une piste facile qui serpente dans les vallons entre les montagnes et qui se dirige SSO. Et en plus de temps en temps j'aperçois au loin une route en construction (c'est cette route qui aujourd'hui relie Zagora). Je jubile, je prends mon pied. Arrivée à un col je fais une pause pour prendre quelques photos et là.... blingue la moto qui se débéquille et qui tombe.
Bon Dieu que c'est lourd à relever une RD04 avec les bagages...
20km plus loin j'arrive à Zagora. Là je connais "la meilleure" adresse. Le Guide du Routard est unanime : "Chez Ali" que je trouve très facilement en entrant de ce côté de la ville.
Je prends possession d'une chambre, parmi celles tout au fond du jardin au confort sommaire, avec douche commune sur le palier de la porte ; toujours pour une question de budget.
Je décide d'aller faire un tour en ville. Devant la porte de l'hôtel, un "ancien" boit son thé. Serait-ce le dénommé Ali patron des lieux ? Tout juste.
J'entame la conversation. Il m'apprends que son pére a combattu en 44 dans l'armée française et plein d'autres anecdotes; bien sûr il m'offre généreusement de partager son thé et interpelle l'un de ses fils pour qu'il apporte une tasse.
Nous passons ensemble une bonne heure, puis je le quitte pour faire un tour dans le souk.
Cette ville ne me plait pas; cette ville ne me plaira jamais... c'est le point névralgique pour descendre plus au Sud, mais elle n'a aucun charme.
A une encablure de Chez Ali, il y a le Sahara Garage (moto) et à côté un garage 4x4. Je pousse jusqu'à là. Bien sûr on me demande si je n'ai pas besoin d'une petite révision sur mon AT. Non merci tout va bien. Je discute avec 2 belges et leur Ktoches avec lesquelles ils ont connus quelques petits problèmes.

Puis retour Chez Ali, repas sous la tonnelle ma foi des plus agréable. Ce soir tout retourné de ma super journée, je ne me ferai pas prier pour regagner ma chambre
Modifié en dernier par Maxou le 17 déc. 2019, 18:17, modifié 2 fois.
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Avatar du membre
TiTi
Adherent
Adherent
Cartographe de collines
Cartographe de collines
Reactions :
Messages : 18198
Enregistré le : 25 oct. 2013, 22:48
Réponses : 1
Département : 34 Hérault
Localisation : Frontignan
Moto : Africa Twin et Transalp

Re: Souvenirs du Maroc

#16 Message par TiTi » 17 déc. 2019, 18:10

Maxou a écrit :
17 déc. 2019, 17:11
Mais j'avais tapé la journée suivante et là..... beug
Tout perdu
Ne jamais taper des longs trucs directement sur le forum ! Faut le faire sur le bloc notes...

Et/ou sauvegarder régulièrement le brouillon.
Un sage dit : "N'abusez pas de la patience des gens bons. Ce sont des gens qui peuvent pardonner des centaines de fois, mais ce sont ceux aussi qui, quand ils décident de partir, ne reviennent jamais."

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#17 Message par Maxou » 17 déc. 2019, 18:31

Samedi 14 Mai de Zagora à .................Zagora
Je vous ai pas dit, mais le 14 c'est mon chiffre fétiche. Et là je vais vivre une super journée...jugez plutôt.

Ce matin en chargeant ma moto j'ai une idée derrière la tête. Je décide de remonter sur Ouarzazate. Si j'ai de la chance je devrai croiser mes 2 comparses qui eux descendent en sens inverse; enfin s'ils s'en tiennent à leur itinéraire prévu.
Je pars et je cherche une piste dans la Vallée du Draa, derrière l'immense palmeraie qui suit le cours d'eau. Je vais prendre des morceaux de pistes plus ou moins long, mais tous se perdent à un moment ou un autre dans la palmeraie.
Qu'importe les vues sont inoubliables...
Mais c'est sûr si je reste sur la piste je vais rater mes 2 compéres qui eux sont sur la route à n'en pas douter; je reprends donc la RN.
A midi j'arrive à Agdz et là que croyez vous que j'aperçois ? Là deavnt moi, garées au bord du trottoir les 2 motos de mes compères, où sont-ils ?
Je gare ma moto et jette un coup d'oeil circonférentiel; Bongo. Un petit vieux assit sur une caisse à compris ma recherche et m'indique du bout de sa canne l'entrée d'un magasin.
J'entre et on m'invite à passer dans l'arrière salle. Là je trouve mes 2 compéres en train de boire le thé et de négocier quels achats de "toc".
Tout heureux de nos retrouvailles, ils abandonnent un instant leurs emplettes et nous échangeons sur nos parcours respectifs. Trés vite je comprends que dans leur duo, ce n'est pas la joie; trop d'attentes différentes. Je leur narre quelques unes de mes péripéties qu'ils écoutent en ouvrant de grands yeux.
C'est sûr mon périple est beaucoup plus vivant que le leur; ils se contentent d'aller d'hôtels en hôtels 3* et de restaurants matin, midi et soir à la bouffe bien européenne. On ne vit pas le même trip.
Je ne m'attarde pas trop, en leur conseillant toutefois puisqu'ils descendent sur Zagora de prendre pension Chez Ali

à suivre
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#18 Message par Maxou » 17 déc. 2019, 18:32

Samedi 14 Mai de Zagora à .................Zagora
Je vous ai pas dit, mais le 14 c'est mon chiffre fétiche. Et là je vais vivre une super journée...jugez plutôt.

Ce matin en chargeant ma moto j'ai une idée derrière la tête. Je décide de remonter sur Ouarzazate. Si j'ai de la chance je devrai croiser mes 2 comparses qui eux descendent en sens inverse; enfin s'ils s'en tiennent à leur itinéraire prévu.
Je pars et je cherche une piste dans la Vallée du Draa, derrière l'immense palmeraie qui suit le cours d'eau. Je vais prendre des morceaux de pistes plus ou moins long, mais tous se perdent à un moment ou un autre dans la palmeraie.
Qu'importe les vues sont inoubliables...
Mais c'est sûr si je reste sur la piste je vais rater mes 2 compéres qui eux sont sur la route à n'en pas douter; je reprends donc la RN.
A midi j'arrive à Agdz et là que croyez vous que j'aperçois ? Là deavnt moi, garées au bord du trottoir les 2 motos de mes compères, où sont-ils ?
Je gare ma moto et jette un coup d'oeil circonférentiel; Bongo. Un petit vieux assit sur une caisse à compris ma recherche et m'indique du bout de sa canne l'entrée d'un magasin.
J'entre et on m'invite à passer dans l'arrière salle. Là je trouve mes 2 compéres en train de boire le thé et de négocier quels achats de "toc".
Tout heureux de nos retrouvailles, ils abandonnent un instant leurs emplettes et nous échangeons sur nos parcours respectifs. Trés vite je comprends que dans leur duo, ce n'est pas la joie; trop d'attentes différentes. Je leur narre quelques unes de mes péripéties qu'ils écoutent en ouvrant de grands yeux.
C'est sûr mon périple est beaucoup plus vivant que le leur; ils se contentent d'aller d'hôtels en hôtels 3* et de restaurants matin, midi et soir à la bouffe bien européenne. On ne vit pas le même trip.
Je ne m'attarde pas trop, en leur conseillant toutefois puisqu'ils descendent sur Zagora de prendre pension Chez Ali

A peine arrivé à la sortie de la ville s'offre à moi la possibilité de prendre en direction de Tazznakht. Je me pose pas la question je fonce...... mais une idée commence à faire son chemin (piste ou route ?) dans mon esprit.
Quelques dizaines de kilométres plus loin, nouvelle bifurcation. A gauche je redescends vers Zagora par la piste. Pourquoi ne pas faire la surprise de retrouver mes 2 compères à Zagora ? Ouais pourquoi pas ?
Je reste là au bord de la route à me tâter. Zagora d'accord, mais par la piste ? J'là connais pas la piste et puis c'est quand même ...... au bas mot selon ma carte Michelin pas loin de 80km. Suis je capable de faire 80km de piste ???
Bon aller au bout d'un moment il faut y aller. Je vous citerai pas Audiard : "2 intellectuels assis sur une valise...." (Vous connaissez n'est-ce pas ?)

J'attends donc cette petite route qui monte à gauche. Trés vite le goudron laisse la place aux nids de poule (vous avez dit autruches ??? Tient pourquoi pas). J'arrive en vue d'un baraquement. C'est peut être l'endoit pour quémander quelques infos sur la piste en question. Je m'y hasarde. Les premiers employés qui viennent à ma rencontre ne parlent pas un mot de français. Qu'à cela ne tiennent ils vont illico me chercher le contremaître qui se débrouille pas trop mal.
Et là s'engage un discours improbable :
Modifié en dernier par Maxou le 17 déc. 2019, 18:43, modifié 1 fois.
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#19 Message par Maxou » 17 déc. 2019, 18:43

Lui : "Tu as une cigarette ?"
Moi : "Non désolé je ne fume pas"

"Tu vas où comme ça mon ami ?"
"Je vais à Zagora. C'est par là (le doigts pointé vers l'horizon) ?"

"Oui, mais avant (silence)...... il y a le désert !"
" Le désert !!! Et avec ça (en pointant du doigt ma fidèle Africa) je passe ?
"Ptitêtre tu passes........ pitêtre tu passes pas....".

Me voilà bien avancé. Sentant bien que je n'obtiendrai pas plus de renseignement de la part de mon interlocuteur, je prends congés avec un évasif : "Inch Allah"
Je reprends la petite route en essayant de me remonter le moral : aller merde faut y aller, quoi.
Arriver au sommet de la carrière à ciel ouvert, j'aperçois dans le fond de vallé devant, une piste qui sillonne. J'ai un peu de mal sortir du dédale de chemin fait par les engins de TP, mais je finis tout de même à m'en extraire.
Je roule maintenant en fond de vallé sur une piste, ma foi facile. Mais combien de temps cela va t-il durer ?
Je quitte le fond de vallée pour attaquer les contre fort de la montagen. Au premier détour je tombe une une gargotte en plein milieu de nulle part. Le tenancier me salue d'un geste de la main. Machinalement je m'arrête, j'entame un brin de causette et décide de lui acheter 2 bouteilles d'eau... on sait jamais. Les enfants sortis d'où ? accourent pour voir la moto.

Je poursuis mon chemin et là je suis sur une piste fabuleuse. Je passe d'une berge à l'autre de l'oued complètement à sec au milieu d'arbres en fleurs ; c'est magnifique. Je roule prudemment et surtout j'en prends plein les mirettes..
Je chemine tranquilement; de toute façon je ne peux pas sortir de la seule et unique trace qui serpente. Je ne sais pas vraiment où je suis, mais je sais que je ne suis pas perdu. Faut juste que j'arrive quelque part et de préférence sur une ville qui s'appelle Zagora.
La piste quitte les bords de l'oued et grimpe par une trés belle piste tracée à flanc de montagne. De l'autre côté je descends vers un bled et là encore tous les enfants accourent vers moi. Plus du tout certain de ma direction, je m'arrête à hauteur d'un "chibani". A l'évocation de Zagora, il m'indique une direction approximative que je n'ai d'autre choix que d'emprunter.
Finalement je finirai pas tomber sur une route en cours de préparation (c'est aujourd'hui une route goudronnée qui relie Zagora à Foum Zguid). En l'abordant, sans GPS, ni boussole, je pense tout de mêmequ'il faut que je prenne à gauche.

Quelques kilométres sur cette pistes et je vois 3 motos qui viennent à ma rencontre. Chacun s'arrête. Ce sont 3 espagnols sur 3 KTM flambant neuf et super équipées (à ces Espagnols !). On bavarde autant que mes connaissances dans la langue de Dantes me le permet. Ils sont tout ébahi d'apprendre que je viens de l'autre côté de la montagne. Effectivement on peut se demander ce que eux font sur une quasi route avec de telles machines ???
Je prends congés certain cette fois que je suis bien sur la route qui remonte vers Zagora.

J'arrive chez Ali et je retrouve mes 2 amis, forts surpris de me voir. On prendra le repas ensemble et je leur raconterai mon aprés midi, pour moi "extraordinaire".
Je crois que c'est ce jour là que j'ai eu le déclique...
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Avatar du membre
Faby68
Adherent
Adherent
Pose de crampons
Pose de crampons
Reactions :
Messages : 1885
Enregistré le : 29 oct. 2013, 20:25
Département : 68 Haut-Rhin
Moto : Africa Twin 96/03 750 RD07a

Re: Souvenirs du Maroc

#20 Message par Faby68 » 17 déc. 2019, 21:15

§aime §aime

Bon, j'apprends quand même que tu graissais ta chaîne... comme quoi !... §siffle

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#21 Message par Maxou » 18 déc. 2019, 07:33

Faby68 a écrit :
17 déc. 2019, 21:15
§aime §aime

Bon, j'apprends quand même que tu graissais ta chaîne... comme quoi !... §siffle
Salut Faby
J'ai graissé ma chaîne uniquement le 1er jour, parce que j'avais 500km à faire sur la route; aprés fini.

Depuis le temps j'ai eu le temps de tout essayer : ne pas la graisser, la graisser, mais dans ce cas avec quoi ?
Je sais juste qu'une graisse ordinaire ne convient pas dans le sable : cela fait une espèce de pâte hyper abrasive qui bouffe tout.
J'ai essayé les "graisses sèches" à base de poudre de PTFE. Franchement j'en sais rien.

Pour moi ceux qui disent qu'ils ont la bonne solution.... cela relève plutôt d'une "croyance" pour s'auto persuader qu'on a la solution.

Bon et toi, c'est quand que tu reviens dans le désert ? Me dis pas que t'as encore mal aux mains.....LOL
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#22 Message par Maxou » 18 déc. 2019, 07:34

Dimanche 15 Mai de Zagora à N'Goun

Du coup c matin je ne suis pas seul : je prends mon p'tit déj avec mes 2 compères.
8h45, il est temps de se dire au revoir; il n'est pas prévu que l'on se revoit d'ici notre embarquement à Tanger.

Comme je suis encore et toujours un bleu, pour rallier N'Kob à peu prés à mi-chemin de mon itinéraire, je prends la route. L'année suivante avec Chateau et Jean Mimi, on prendra une superbe piste trés roulante en fond de vallée, un délice.
Arrivée à NKob, je fais le plein et je me fais expliquer où prendre la piste pour le fameux Tizi n' Tazazert.
Mon interlocuteur parle mieux le français qu'il n'a l'air de connaître son bled. Il m'envoie dans une ruelle en plein coeur du village, alors que je découvrirai plus tard sur GE qu'il suffit de contourner le village.
Mais bref, je finis par traverser N'Kob et j'attaque la grimpette sur un plateau rocheux d'une aridité extrême; pas une fleur, pas un brin d'herbe. Que du rocher.

Pour tout vous dire, sur ma carte ne figure pas le Tizi n' Tazazert, ce sont 2 Suisses Allemands sur le bateau qui m'ont rajouté sur ma carte un tracé approximatif. Et comme j'ai lu sur le forum le plus grand "mal" de ce col, maintenant que je commence à prendre du poil de la bête, me vient irrésistible envie d'en découdre avec ce "monstre".
Je me remémore les propos "alarmistes" narré par un forumeur. Mais qu'à cela ne tienne....même pas peur !

Je poursuis donc sur mon plateau rocheux pour arriver au bord d'une falaise et tout en bas un oued serpente. C'est la plus belle vue qu'il m'ait été donnée de voir de tout mon voyage. C'est magnifique. On passe de l'aridité extrême du plateau à une gorge profonde dans laquelle s'étalent des culture; magnifique. J'aperçois la piste qui descend en fond de gorge et sans attendre je l'emprunte.
Un peu plus loin un jeune fait de l'auto-stop. Je m'arrête porte mon sac à dos devant mon torse et le fait monter derrière moi; on avance tranquillement en fond de vallée. Je me régale les mirettes....
Un peu plus loin, ça commence à monter du coup l'AT se met à chauffer. Ne voulant pas plus éprouver le moteur, je prends congés de mon passager et je continue plus avant.

Un peu plus loin je croise un couple de Suisse en 4x4 qui s'arrête à ma hauteur pour bavarder un peu. Ils viennent du Tzi et m'indique fort maladroitement une direction qui s'avère ne pas être la bonne.
Du coup me voilà parti sur une piste annexe qui se terminera en cul de sac. Et m'entête, fort de l'indication donnée, à vouloir remonté une vallée alors que la piste se termine au milieu de 4 maisons trés pauvres.
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#23 Message par Maxou » 18 déc. 2019, 19:23

suite du dimanche 15 Mai

Du coup je suis contraint de faire demi-tour. Dans un passage boueux en bordure de l'oued, je décide de jouer la sécurité et je décharge les bagages pour passer...
Plus loi n je prends ce qui sera la bonne piste.
J'ai tellement en tête ma lecture de ce qu'en a dit un forum, que je prends d'infini précautions; pas envie de crever ou de me foutre dans le décors; Je suis averti.
En fait rien de tout cela n'arrivera. Mes Heidenau K60 feront parfaitement le job et je mettrai pas loin de 1 heure pour gravir les 10 km de montée jusqu'au Tizi n' Tazazert à 2200m. Un modèle de lenteur.
Pendant toute la montée j'ai eu le plaisir d'admirer les 2 pitons rocheux Bab n' Ali. Les arêtes déchiquetées de la chaîne de montagne tout autour de moi et derrière moi dans le lointain, de gros nuages noirs semblant annoncer un orage qu ne viendra jamais. Leurs couleurs mauves foncés contrastes avec la couleur ocre des montagnes.

Mais de difficulté j'en ai trouvé aucune à gravir ce col.
Du pipeau, c'était que du pipeau. A beau mentir qui vient de loin.... je vais le méditer.
J'ai pris d'infinies précautions alors que chez moi, sur les pistes de montagne j'ai trouvé mille fois plus délicat.
Il faut pas croire tout ce qu'on vous dit sur les forums.....

de l'autre côté la piste est en terre; c'est mouillé et un peu glissant, puis on rejoint la route qui par vers la droite à Ikniouln. Moi je prends en gauche direction Boumalne Dadés ou j'arrive en fin d'aprés midi. Du coup avant de prendre pension je pousse jusqu'aux fameuses gorges du même nom. Gorges que j'ai eu le plaisir de visiter quelques années au paravant.
Je choisirai l'hôtel 1er prix de la ville : Hôtel Aflafal et pour manger le "rendez-vous des amis". Une adresse que je ne recommande pas : rien dans l'assiette pour 55 Dirham. Autant dire que je me suis fait avoir.
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Avatar du membre
Maxou
Poignée de sable
Poignée de sable
Reactions :
Messages : 5761
Enregistré le : 09 nov. 2013, 15:53
Département : 73 Savoie
Localisation : Karellis
Moto : Africa Twin 90/92 750 RD04
moto 2 : Autres

Re: Souvenirs du Maroc

#24 Message par Maxou » 18 déc. 2019, 19:26

bis
C'est toujours ceux qui en font le moins qui en cause le plus.... c'est quand même extraordinaire !
Normal me direz-vous ils n'ont que ça à se mettre sous la dent LOL

Répondre

Retourner vers « Comptes rendus des sorties »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré